Entreprise : comment stimuler sa capacité d’innovation

July 27, 2018
Entreprise : comment stimuler sa capacité d’innovation

Par le Professeur Feng Li, docteur, FBAM, responsable de la gestion des technologies et de l’innovation, Cass Business School 

Nombreux sont les dirigeants d’entreprise qui sous-estiment l’étendue de l’impact et la rapidité de la rupture numérique qui les menace. L’innovation fait partie des priorités de toutes les organisations, et bien que la plupart d’entre elles n’aient pas de mal à développer des stratégies ou de nouvelles idées, elles sont souvent inefficaces dans leur exécution, dans la mise en place de nouveaux modèles économiques, ou pour produire des résultats à partir de leurs idées.

La capacité des entreprises à s’adapter en permanence à de nouvelles technologies et à adopter rapidement des idées différentes est essentielle à leur survie. J’ai récemment rédigé un rapport avec VMware expliquant justement comment combler le fossé naissant entre innovation et exécution dans un monde de plus en plus tourné vers le numérique.

Voici quatre conseils pour les dirigeants cherchant à mener rapidement leurs transformations.

L’innovation par l’expérimentation 

Jusqu’ici, les organisations entretenaient une relation linéaire entre innovation et exécution en définissant les résultats escomptés dès le début. Cependant, l’évolution des métiers devenant de plus en plus difficile à prédire, il est presque impossible de distinguer les solutions viables des autres.

Il apparait clairement que les entreprises doivent être capables de valider une idée rapidement, et d’ajuster leur stratégie à mesure que les problèmes émergent. Comme l’explique Joe Baguley, directeur technique de VMware pour l’EMEA : « Nous avons besoin d’un framework solide favorisant l’agilité, et prenant appui sur la culture, la méthodologie et les technologies d’une organisation. »

Les organisations doivent s’assurer de l’intégration entre leurs processus de création stratégique et d’exécution en assurant une supervision en continu ; en redéfinissant régulièrement leurs parcours et leurs objectifs ; et en corrigeant fréquemment leurs itinéraires. Dans le cas contraire, leurs idées risquent de devenir obsolètes avant même d’avoir été mises en œuvre.

Ne pas toujours chercher la nouveauté

Beaucoup d’organisations investissent du temps et des efforts énormes pour inventer de nouveaux modèles économiques, et faire en sorte que leurs technologies numériques soutiennent leurs initiatives de changement et d’innovation stratégiques de façon optimale. Pourtant, ces idées sont rarement totalement novatrices. Les nouvelles technologies repoussant constamment les limites du possible, leur potentiel n’est que rarement totalement exploité.

Au lieu de cela, les entreprises doivent se concentrer sur l’adaptation, en s’inspirant de ce qui a déjà été réalisé dans d’autres domaines, ou simplement en supprimant les anciens obstacles aux changements. Il est également judicieux d’explorer un portefeuille de modèles économiques, afin qu’elles puissent choisir au mieux parmi différentes opportunités.

 

Soutenir les changements culturels grâce à l’infrastructure technologique adéquate

Le développement d’une stratégie d’innovation globale nécessite plus qu’un changement de mentalité et de culture. Pour y parvenir sur le long terme, les entreprises doivent également faire preuve de rapidité et d’efficacité.

Les hauts dirigeants doivent assumer leurs responsabilités stratégiques, et s’assurer que leur infrastructure numérique est prête et capable de s’adapter rapidement aux besoins d’une variété de terminaux, d’applications et de clouds en matière de ressources.

La culture est l’équivalent sous une forme implicite des règles formelles d’une entreprise. Ces règles non écrites régissent les comportements, et servent de guides aux employés. Toute tentative de changement culturel ne s’appuyant pas sur une compréhension de ces conventions tacites et des potentielles répercussions est vouée à l’échec.

Savoir concrétiser 

Beaucoup d’entreprises admettent des lacunes quant il s’agit de transformer de nouvelles idées en résultats concrets. Pour paraphraser Kevin O’Connor du fournisseur mondial d’informations IHS Markit, « L’innovation doit être traitée comme un muscle à exercer : plus on l’utilise, plus ils deviennent puissants. »

Dans un monde caractérisé par une croissance exponentielle, des frontières de plus en plus floues entre les secteurs, et des écosystèmes toujours plus étendus, la survie de bon nombre d’organisations dépend de leur capacité à appréhender les changements et à y répondre rapidement. Elles doivent être capables d’innover à la volée, même sans êtres sûres d’avoir toutes les réponses.

Seules, de bonnes idées ne suffisent pas : être innovant implique de développer et d’entretenir les capacités nécessaires pour les appliquer au bon moment ; et nécessite de revoir et mettre à jour régulièrement ses plans stratégiques en tenant compte des dernières informations disponibles.


 
Related Posts
 

VMware participera de nouveau aux Assises de la Sécurité 2018 …

Read More

Par Ghaleb Zekri, expert sécurité VMware EMEA

  Les entreprises ont …

Read More

Par Sylvain Cazard, Vice President EMEA, Software Defined Datacenter, Networking …

Read More

« À l’heure du numérique, les banques doivent proposer des expériences …

Read More

 
 
Blog Archive