Leçons sur le terrain : Meilleures pratiques en matière d’adoption du Cloud

October 13, 2017
Leçons sur le terrain : Meilleures pratiques en matière d’adoption du Cloud

En tant que directeur de la technologie au niveau global chez VMware, Chris Wolf passe une grande partie de son temps à conseiller les clients et les partenaires sur les meilleures pratiques en matière d’adoption du Cloud.

L’activité avant les technologies

« Pour commencer, les organisations doivent mettre les technologies de côté et se poser la question suivante : quelle est la nature du problème métier à résoudre ? », déclare M. Wolf. « S’agit-il d’améliorer l’agilité ? De réduire les coûts ? Ou de consolider les Data Centers ? C’est en comprenant réellement la nature des objectifs métiers de l’entreprise que vous pouvez prendre les décisions les plus éclairées au niveau technologique. »

D’après M. Wolf, la stratégie est un autre problème. Lorsqu’elles hésitent entre plusieurs produits et services concurrents, les sociétés doivent se pencher attentivement sur chaque cas d’usage spécifique. La question est la suivante : s’agit-il d’un projet ponctuel ou d’une transition sur le long terme ? Cette charge de travail doit-elle être déplacée, ou sera-il nécessaire de redéployer une autre instance dans un avenir proche ? La réponse à ces questions, et à d’autres questions associées, permettra d’affiner la sélection du fournisseur, d’éliminer les options inadaptées et de mettre en lumière les coûts réels.

Identifier les coûts cachés

« Il est nécessaire d’identifier clairement les coûts cachés », poursuit M. Wolf. « Bien souvent, les responsables ne prennent pas en compte les frais d’entrée et de sortie et les coûts de transfert de données susceptibles d’alourdir la facture. Grâce à la projection du mode d’utilisation des technologies Cloud, dès à présent ou à l’avenir, vous bénéficiez d’une visibilité plus étendue sur les coûts totaux. »

Par ailleurs, M. Wolf conseille aux organisations d’axer leurs efforts sur la flexibilité et de tenir compte des coûts de maintenance en continu des solutions de gestion éventuelles. Il les incite à choisir des fournisseurs dont la stratégie vise à proposer de nouvelles fonctionnalités sous la forme de mises à jour logicielles plutôt que de missions de service en continu.

Les changements ont un effet sur les coûts

En plus des coûts cachés, une société adoptant des technologies Cloud doit inclure les changements appliqués sur le long terme aux différents protocoles et stratégies ainsi qu’à la gestion du personnel. La transition vers le Cloud permet d’automatiser de nombreux processus. Par ailleurs, l’infrastructure de l’organisation ne se concentre plus sur le matériel, mais sur le software-defined. Cette évolution permet d’améliorer l’efficacité globale au niveau de l’organisation, mais également de modifier les rôles et protocoles du département informatique.

« Comment dois-je procéder pour intégrer un système avec d’autres dépendances back-end au sein de mon Data Center ? Quelles sont les conditions requises au niveau opérationnel, que ce soit en termes de mise en réseau, de sécurité, de gestion des coûts ou d’application d’un contrat de niveau de service ? Il s’agit là de quelques-unes des questions que les organisations doivent se poser », déclare M. Wolf. « L’élaboration d’une stratégie Cloud nécessite la prise en compte d’un certain nombre de facteurs. »

Regardez cette vidéo pour connaître l’opinion de Chris Wolf concernant les meilleures pratiques liées à l’adoption du Cloud, et découvrir en quoi le Cloud favorise l’innovation.

En savoir plus :


 
Related Posts
 

VMware vient à votre rencontre du 14 novembre au 7 …

Read More

Nous avons le grand plaisir d’annoncer l’arrivée de VMware vCloud Director 9.0, deuxième …

Read More

Nous avons le plaisir de vous annoncer l’arrivée du programme …

Read More

La sécurité est en constante évolution dans les entreprises. Initialement …

Read More

 
 
Blog Archive